VAUDÉMONT

by MANUEL ETIENNE

supported by
Cédric QUENIART
Cédric QUENIART thumbnail
Cédric QUENIART Vaudémont est un grand disque qui s'ignore, beau et modeste à la fois. Non seulement les textes y sont excellents mais musicalement, ça connaît son affaire sur le bout des doigts. L'album trouve sa place dans cet entre-deux (trop) rarement emprunté par la scène française, quelque part entre spontanéité rock et élégance pop.
jaitoutlutoutvutoutbu.blogspot.fr/2014/03/jai-entendu-manuel-etienne-vaudemont.html Favorite track: DE STATION EN STATION.
/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €5 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    13 titres - Digisleeve 2 volets

    Includes unlimited streaming of VAUDÉMONT via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 4 days

      €10 EUR or more 

     

  • Record/Vinyl + Digital Album

    13 titres - Vinyl blanc

    Includes unlimited streaming of VAUDÉMONT via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 4 days
    edition of 250 

      €10 EUR or more 

     

1.
02:54
2.
3.
03:09
4.
5.
03:29
6.
7.
03:04
8.
9.
10.
11.
12.
13.

about

Textes, musique : Manuel Etienne
Arrangements : Tom Rocton, David L'huillier, Fabien Pilard et Manuel
Artwork : Ophélie Etienne

Enregistré au studio L'Usine par Fabien Pilard et Pascal Hache
Mixé par Fabien Pilard, Tom Rocton, David l'huillier et Manuel Etienne
Masterisé par Antony Ryan au studio RedRedPaw Mastering

Contact : manueletiennecorp@gmail.com
Site : www.manueletienne.com

Disponible en CD et VINYLE.

credits

released March 6, 2014

Manuel Etienne : chant, guitares, chœurs
Tom Rocton : guitares, claviers, machines, basses, trombones, chœurs
Fabien Pilard : basses, guitare baryton, chœurs
David L'huillier : Batterie, percussions, chœurs

tags

license

all rights reserved

about

Manuel Etienne Metz, France

A l’est toujours du nouveau. Cette fois c’est Manuel Etienne, le leader de Toxic Kiss qui fait parler le projet personnel avec un album étonnant de bienveillance, d’élégance et de douces mélopées.

Hervé Devallan

shows

contact / help

Contact Manuel Etienne

Streaming and
Download help

Redeem code

Track Name: INVISIBLE
J’ai modifié mille fois les mots
Comme le visage de cette statue
Plus aucune photo ne me correspond
Cette lettre que j’ai trouvée
Était si triste pour un matin
Ça ne va pas bien d’écrire des trucs comme ça ?

Même les bus, même les trains,
Même Dimitri le teckel, ne me regardent plus
Même la dame qui parle tant -
Pour tout vous dire même en dormant -
Ne me regarde plus

Je sors un peu, les rues me perdent
Je marche encore, c’est déjà ça
Avez-vous vu comme le soleil est bas ?
Suis-je déçu, suis-je décevant ?
Quelle importance dans l’escalier
Qui me mènera à mon dernier essai

Même les bus, même les trains,
Même Dimitri le petit chien, ne me regardent plus
Même Odette qui parle tant -
Pour tout vous dire même en dormant -
Ne me regarde plus

Invisible on respire
Un tout autre air qu’auparavant
Protégé de tous les regards
Track Name: ACTEUR DE COMPLÉMENT
Mort, tué par un allemand
Je respire encore
Acteur de complément
Et bien plus encore

Tout ça n’est que du jeu
Parfois on se force un peu
Haineux, honteux, un brin soucieux
On regarde le ciel

Un rayon de lumière
A traversé la fougère
Séquence coupée par les ardeurs
D’une pluie artificielle

Mort, tué par un allemand
Je respire encore
Acteur de complément
Et bien plus encore

Le cul dans la poussière
Mais que ne faut-il pas faire… !
L’ennui ne passe pas aussi vite
Que cet avion dans le ciel

Je veux rentrer chez moi
Parfois on se quitte un peu
Mais ni en été ni en hiver
Ça ne m’a rendu heureux

Mort, tué par des français
Je respire encore
Acteur de complément
Et bien plus encore
Track Name: MARINA
My ambition is to do nothing
My aim is to look everywhere
After-sun in the air
And I want to draw a smile
At people of all ages who go for a walk to Marina

My blood turns cold when I realize
How this old world brings us down
That’s why I stop saying I don’t mind
I go back to my sidewalk coffee house
Waiting for people of all ages who go for a walk to Marina

I want to turn my steps to the sea because
I’m a lover…
Of people of all ages who go for a walk to Marina
Track Name: LA FILLE IMPERMÉABLE
Je suis la fille imperméable,
Rien ne m’arrive d’agréable
En ce moment y’a rien qui est beau,
C’est tout gris sous mon capot
Sous mon K-way je suis mouillée,
Mais au dessus y’a rien qui tient
Tu fais le beau, tu te crois malin,
De toute façon rien à cirer !

Tu m’as dit adieu aux aurores :
« Tu m’fais du chagrin trésor !»
Je n’ai même pas envie de me suicider,
De toute manière je n’ai pas d’veines
Pourtant j’avais coupé d’avance 78 stères de toi
Pour être au chaud, lorsque j’y pense,
J’aurais dû me couper un doigt

J’ai un nouveau garçon sans nom,
Sans prénom et sans visage
Il n’a pas de passé, pas de futur
Et dans mon lit il est dur
Ce n’est pas pour te rendre jaloux,
Mais il m’emmène en voyage
Et ton fantôme qui est là,
Me cache le paysage

Je suis la fille imperméable,
Je traverse le ciel et rien
Toi dans ta vie y’a tout qui est moche,
T’as plus mon cœur dans ta poche
Tu m’dis « je m’excuse mon bébé et sans toi je suis perdu »
Mais ta pommade à la con tu sais
A cet endroit j’en veux plus
Track Name: MUZZLES
I keep a close watch on you
I don’t want you to jump off a bridge
For a week we walk together
In black and white, silently
Look at all the details in Praha!

I show you all the muzzles
All the muzzles fixed to houses
Sometimes I see (that) you try
To be happy, to be alive
Look at all the details in Praha!

A street lamp lights you, makes you a shade
Like me it’s tired of seeing you sad

(Back in the day)
I keep a close watch on you
I don’t want you to jump off a bridge
The houses could tell so many tales
If they hadn’t been muzzled
Look at all the details in Praha!
Track Name: NIGHT IS LOVELY
I make some noise to wake you up babe
It’s getting on for midnight
And I don’t want my mind to start running away
I don’t know why I make a fuss
I put on an act ’cause I’m not your first
You burst out laughing

I think I’m crazy
Lost in the Ocean
It doesn’t make sense
Night is lovely

Here is the glow of the setting sun!
Is it desire or death wishes, it’s up to you!
I don’t even know why I’m looking for trouble
I wonder if I might give up the ghost
You burst into laughing

I think I’m crazy
Even if you bring out the best in me
Track Name: DE STATION EN STATION
Qu’est-ce que ça dit le temps aujourd’hui ?
Ça dit n’importe quoi
Bonjour, c’est pas toi qui choisis
Tempère un peu mon pépère !
J’ parle plus au temps, j’le perds
Sauf si… de station en station
A la tension qui me porte
Je sens mon cœur qui bat
Comme jamais il ne bat
C’est dingue on peut voir le ciel

Je suis perdu sur toute la ligne
Je ne demande même pas aux gens
C’est où ? De dos je ne sais pas s’ils m’aiment
Ça m’étonnerait vu l’heure
Surtout celui qui a un pull beige
Pourtant… de station en station
Je ne me sens pas trop moche
Dès qu’il y a mon cœur qui bat
Comme jamais il ne bat
Y’a mon train qui va part dans 5 minutes

Cette fois-ci je ne l’aurai pas, c’est sûr
J’aime trop tes fesses
Je me décroche à peine de la nuit que tu me manques déjà
Pour me retrouver nez à nez avec une dame qui me demande
Si les valises sous les yeux je les garde à l’est
Surtout que… de station en station
Toute l’attention que tu me portes
Est dans ton cœur qui bat
Comme jamais il ne bat
Sans arrêts pour le mien
Track Name: CHRISTMAS-SUICIDE
Candles / Fear Tree / Angels / Snow Man
Strings of red light / Christmas-suicide
Once upon a time, there was a man who loved the world
But recently, things are in a bad way
In the snow, I didn’t have a place to go
On the outside, I was just walking around

Candles / Fear Tree / Angels / Snow Man
Strings of red light / Christmas-suicide
It was bound to happen, the world behind my back
Please Santa close my eyes and wear black!
In the snow, I didn’t have a place to go
Time was killed by the cold of happy people
Track Name: LES OISEAUX D'ORME
J’attends encore dans la cuisine
Le retour de Bleu Patrick
Je prie pour qu’entre entre lui et moi
Jamais, il n’y ait d’abîme
Collé aux buées des grandes vapeurs
Je sais bien que l’usine, elle ferme à 20H

Quand ma sœur panique au crépuscule
Dans les virages du dimanche soir
La ville se construisait de brume
De lumières jaunes des anciens phares
Faut pas tomber dans n’importe quel vide !
Des mots qui tuent et qu’on oubliera

C’est dans le squelette du corail
Que la mère devient minuscule
La nuit qui vient après le jour
Change mon visage en oiseau d’orme
À l’arrivée dans le hall de gare
Des gens étudient la carte autrement
Track Name: WHATEVER HAPPENED TO...?
What ever happened to the beast?
It didn’t want to end up like this
Washed up there on the sand
Without even one last kiss

What ever happened to the sea?
She didn’t want to end up dry
No more than just a rock pool
Without one last goodbye

What ever happened to the beach?
She didn’t want to spread out so far
From the fishing port to eternity
Each of her steps is a shipwreck
Track Name: LES PASSAGES LES PLUS IMPORTANTS
Décrochez encore…
Et dites-moi que tout va bien !
Que par magie tout est rentré
Dans l’ordre
Plus rien ne vous fait peur

Décrochez encore…
Et parlez-moi des beaux chalets !
Qui finalement n’aiment pas l’hiver
Qui finalement sont comme vous,
Déserts.

Je tourne encore des pages
Sans l’aide du vent
Et découvre les passages
Les plus importants

Tu dors maintenant
Avec les fleurs de ton jardin
Viendront au cœur d’autres parfums
Tu sais ? Moi, je t’aimais bien

La forêt se vide
Comme on respire, comme on se meurt
Le cincle plongeur est timide
L’épicéa parfois rêveur
Demeure.
Track Name: AMOUR, GLOIRE ET BEAUTÉ
Ton œil curieux redresse encore mon corps
Des mots qui me font raisonner
Aucune flotte ne m’envahit
Comme toi tu sais, je suis ailleurs
Des tonnes de rien, j’n’en ai pas fait

Mais au bout du compte, quelle nuit nous bordera ?
Si les rues se resserrent, et nous écrasent l’un contre l’autre
Au point de fuite, me traceras-tu…
Un avenir, vachement bien ?

Lorsque les nuages cheminaient jusqu’à toi,
Un souffle au cœur les a surpris
Raconte-moi encore l’histoire !
Maintenant que je suis grand
Je dors comme un chien sur un fusil